LES ONDES SCALAIRES

Ces ondes sont bien différentes des ondes électromagnétiques car elles sont en forme de spirale (comme notre ADN ou comme les protéines). Elles ont une portée qui peut aller jusqu'à des milliers de kilomètres sans s'affaiblir.

Elles sont déjà employées expérimentalement pour soigner. Préfigurent-elles la médecine de demain ? Il existe ce que les physiciens appellent un bruit de fond qui est permanent et qui nous environne  ; ce bruit de fond est en fait un cocktail d’ondes sans lequel aucune forme de vie ne serait possible. Personne n’y échappe, il vient du cosmos, du soleil, des roches, de la terre et des êtres vivants qui nous entourent.
Cette forme de lumière invisible  est aussi indispensable que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons ou encore les aliments qui nous nourrissent.

Les grecs ou les indiens parlaient de l’éther pour désigner ce rayonnement fondamental : mais c’est Nikola Tesla qui le premier a mis en évidence par l’expérimentation l’existence d’ondes très pénétrantes et de puissance suffisante pour être détectées au moins dans la bande des fréquences radio. Ces ondes avaient des propriétés très différentes des ondes électromagnétiques découvertes par son contemporain Heinrich Hertz. Le Pr Konstantin Meyl,  physicien allemand de réputation internationale,  qui a continué jusqu’à aujourd’hui l’œuvre de Tesla, affirme que ce rayonnement est supporté par les neutrinos, les seules particules connues à ce jour pour pouvoir traverser la terre entière sans être déviées … encore que les japonais ont montré que les neutrinos solaires arrivaient de nuit en quantité 2 fois moindre que ceux qui frappaient le sol durant le jour. Le Pr Meyl nous apprend que les neutrinos voyagent sous la forme d’ondes dites scalaires, c’est-à-dire sans vecteur défini, et qu’elles s’orientent dans l’espace lorsqu’une résonance – c’est-à-dire une communication - s’établit entre la source et la cible ; ces ondes sont de forme spirale ou longitudinale et non pas sinusoïdale ou transversale comme les ondes électromagnétiques, ce qui explique qu’elles soient très pénétrantes et qu’elles soient reçues par des antennes de même forme : or les ADN de chaque cellule d’un végétal, d’un animal ou d’un être humain sont de forme spirale ou hélicoïdale ; comme les protéines sous leur forme active. Chaque parcelle d’un corps vivant est donc un récepteur à ondes électriques spirales ou à ondes scalaires. Le magnétisme est une onde scalaire tout comme la circulation du sang dans le corps.

« Les arbres chantent » nous disent les aborigènes … traduite en physique, cette affirmation signifie qu’ils émettent en permanence un quota de ces ondes scalaires, typiques de l’espèce, de la longueur et du volume de l’arbre. Nous aussi, nous émettons des ondes en spirale ; les ondes émises par un cerveau en fonction, sont des champs de torsion nous disent depuis 40 ans les chercheurs russes ; c’est-à-dire encore des ondes en vortex ; elles passent les cages de Faraday (à l’inverse de l’électromagnétisme), augmentent leur puissance avec la distance et dès lors que la résonance est établie, elles sont reçues même à des milliers de kilomètres de distance, et ce à faible puissance !

La télépathie a pour support ce type d’ondes ; il n’est ainsi pas plus idiot ni ésotérique de développer ses dons de télépathie que de regarder la télévision ; dans les 2 cas, il s’agit d’un échange d’ondes entre un émetteur et un récepteur, sauf que la nature des ondes est différente, électromagnétique ou transversale dans le cas de la télévision, et scalaire ou longitudinale dans le cas de la télépathie. Chaque parcelle d’un corps vivant est donc un récepteur à ondes électriques spirales ou ondes scalaires. Le magnétisme est une onde scalaire tout comme la circulation du sang dans le corps.

Pourquoi apporter de l'énergie à un corps vivant via une onde porteuse ?

Parce qu'il faut concentrer environ 100 fois le champ d'énergie environnant naturel afin d'espérer relancer le métabolisme déficient d'un tissu ou d'un organe. Le corps pour vivre tout simplement a besoin d'énergie et plus encore. Lorsqu'il en a perdu sous la forme de Chaleur lors d'inflammations aiguës ou chroniques.

Cet appareil est un outil capable d'apporter un quantum d'énergie assimilable et pénétrante.

Cette médecine des fréquences n'est pas "quantique"  elle est une Médecine des champs physique qui entoure tout corps vivant (physique des champs et des ondes) ; ces champs étant influencés par les ondes externes qui le nourrissent.